PROCHAINES RENCONTRES

Mercredi 26 juillet à 18h : Amandine Dhée, La Femme brouillon 

(éditions La Contre Allée)

 

Dans La Femme brouillon, Amandine Dhée raconte son expérience intime de la grossesse, de l’accouchement et de la maternité. Mais ne vous attendez pas à un gentil roman de plus sur la maman et son bébé ! La Femme brouillon est un récit plein d’ironie et de colère.

D’ironie parce que, comme toujours, Amandine Dhée se moque de ses propres naïvetés et décrit avec humour comment elle a vécu le regard des autres.

«Mon ventre bascule dans le domaine public.
On s’autorise des gestes déplacés en temps normal, on touche mon ventre comme un gris-gris, le dos du bossu, la tête du singe.»

De colère parce qu’elle raconte la norme qu’on tente quotidiennement de lui imposer et sa lutte pour préserver son émancipation. La femme enceinte, la jeune mère, on lui dit ce qu’elle doit faire mais aussi ce qu’elle doit être.

“La mère parfaite fait partie des Grands Projets Inutiles à dénoncer absolument. Il m’a paru important de me positionner clairement en tant que féministe parce que je veux donner un éclairage politique à mon expérience intime.”

La Femme brouillon est un livre drôle, cinglant, et salutaire !

 

Nous avions déjà reçu Amandine Dhée en 2013 pour un précédent roman, Et puis ça fait bête d’être triste en maillot de bain.